Dans son livre « l’enfant », la pédagogue et scientifique Maria Montessori précisait  » Une des premières aides à la vie psychique de l’enfant est la réforme du lit et des habitudes relatives au long sommeil imposé. L’enfant doit avoir le droit de dormir quand il a sommeil, de s’éveiller quand il a fini de dormir, et de se lever quand il le veut. »  Ainsi, Maria Montessori parlait des lits à barreaux comme d’une « haute cage de fer », et elle préconisait d’abolir ces lits afin de respecter le rythme biologique de l’enfant.

Aujourd’hui, je vous propose de compléter cette pensée avec l’apport de la chronobiologie (étude des rythmes biologiques des êtres vivants) et des neurosciences afin de vous permettre de comprendre le biorythme de l’enfant et de répondre au mieux à ses besoins.

Lire la suite sur La tribu Nature & découvertes

19 mars 2017